ARBRE DE VIES

Encore un après-midi de chats. Perchés, indépendant, limite sournois… Libres, ils rient, fort, crient, toujours plus fort. C’est tellement naturel, presque animal, grimper, sauter, s’étirer… Je prend le banc, je suis l’ascension de loin, je tourne en rond, et finalement, je comprends , c’est moi le chat…

Using Format